Fiche B : Mon portefeuille de compétences

Cette fiche me permet…

  • De discerner ce qu’est, concrètement, une compétence ;
  • D’apprendre à formuler mes compétences ;
  • D’établir la liste de mes compétences – mon portefeuille de compétences.
     

Je découvre la fiche en vidéo :

  

Pour compléter cette fiche, je peux :

  • Télécharger ci-dessous la Fiche B et son formulaire au format PDF ;
  • Compléter directement la Fiche B en ligne en cliquant ici.

 

J'établis la liste de mes compétences

Qu'est-ce qu'une compétence ?

Dire de quelqu’un qu’il possède des compétences signifie qu’il dispose d’une série de ressources qu’il est capable d’utiliser dans des situations de travail concrètes.

Plusieurs notions se cachent derrière une « compétence » : des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être.  Les discerner pourra vous aider à cibler et formuler vos propres compétences.  Nous pouvons résumer ces trois concepts comme ceci :

LE SAVOIR LE SAVOIR-FAIRE LE SAVOIR-ÊTRE
Ce que je connais, ce que j’ai appris. Ce que je sais appliquer, pratiquer. La façon dont j’agis, dont je me comporte.
Ce que je sais. Ce que je sais faire. Les qualités dont je fais preuve.

Exemple : Je suis capable de surveiller un groupe d’enfants en étant attentif à leur sécurité.

Cette compétence fait appel aux 3 notions précisées ci-dessus :

  • Je connais les normes de sécurité et de santé (SAVOIR)
  • Je suis capable de les appliquer lorsque je surveille un groupe d’enfants (SAVOIR-FAIRE)
  • Je fais preuve de vigilance et de réactivité (SAVOIR-ÊTRE)

Pourquoi établir la liste de ses compétences ?

Etablir la liste de vos compétences, c’est faire le point sur ce dont vous êtes capable. D’abord dans le but de vous connaître, de renforcer votre estime de soi et votre confiance en vous, puis dans le but d’être reconnu.

Cette reconnaissance porte d’abord sur vous. Reconnaissez vous-même vos compétences : ce que vous connaissez, ce que vous êtes capables de faire, les qualités dont vous faites preuve. La reconnaissance pourra alors ensuite venir de ceux qui vous entourent : vos collègues, mais aussi votre employeur (actuel ou futur), les parents des enfants… et les enfants eux-mêmes !

Identifier vos compétences actuelles, c’est aussi la première étape pour déterminer vos besoins à l’avenir. De quoi êtes-vous capable aujourd’hui ? Que vous manque-t-il pour être à l’aise dans votre fonction ou pour atteindre vos objectifs ?

Comment établir la liste de vos compétences ?

La formulation

Avant d'entamer votre réflexion, il vous sera nécessaire de prendre un peu de recul. Pour ce faire, il n'y a pas de bonne ou mauvaise solution : certains voudrons s'isoler afin de réfléchir au calme, d'autres préféreront au contraire en parler et échanger avec leurs collègues, leur tuteur, leur délégué·e syndical·e, le responsable de la formation de l'institution, un conseiller en accompagnement professionnel, leur responsable d'équipe ou employeur...

Faites comme bon vous semble, mais prenez le temps d’y réfléchir, seul ou accompagné.

Afin de vous aider dans la formulation de vos compétences, nous vous proposons d'utiliser la méthode suivante :

Méthode : Je suis capable de + Verbe d'action + Contexte et qualités dont vous faites preuve
Exemple : Je suis capable de proposer et organiser des activités collectives pour un groupe d’enfants en
étant attentif à leur sécurité
et en assurant une écoute
bienveillante

Dans votre métier, l’aspect relationnel et la manière dont les gestes sont posés sont essentiels. Veillez à en tenir compte dans la formulation de vos compétences.

Vous êtes en manque d'inspiration ? Utilisez la liste de verbes d'action qui vous est proposée directement dans le formulaire. Cette liste reste entièrement ouverte, n’hésitez pas à la compléter sur base de votre vécu !

Les sources d’information qui peuvent vous aider

Certains éléments peuvent vous aider à faire émerger vos compétences :

  • Les étapes de votre parcours scolaire, professionnel et personnel (consultez la Fiche A)
    • Quelles compétences découlent des apprentissages réalisés à chaque étape ?
  • Votre travail au quotidien (et votre description de fonction, si existant)
    • Quelles compétences vous aident à réaliser les tâches qui vous sont confiées ?
    • Quelles compétences les tâches que vous réalisez vous permettent-elles de développer ?
  • La synthèse de votre entretien d’évolution (si existant)

Des échanges peuvent également vous être utiles, que ce soit avec vos collègues, le responsable de la formation de votre institution, votre employeur, votre délégation syndicale...

Comme une image vaut souvent mieux qu’un long discours, n’hésitez pas à les illustrer par des expériences et des exemples concrets : ils constitueront de précieux témoignages.

Exemple : Je suis capable de surveiller un groupe d'enfants en étant attentif à leur sécurité. Je le sais, car dans des activités extérieures, je précise systématiquement aux enfants les limites de l'espace de jeu et je rappelle les règles du "vivre ensemble".

Plutôt que de partir de vos compétences, vous pouvez aussi faire le chemin inverse : réfléchir aux tâches que vous effectuez quotidiennement et en déduire vos connaissances et aptitudes. Vos compétences étant amenées à évoluer, veillez à mettre à jour votre portefeuille de compétences régulièrement.

A ce propos : la Fiche E "Mon institution et moi" vous aide à recenser chacune des tâches liées aux missions qui vous sont confiées.

Mobiliser ses compétences

Il est utile de réfléchir aussi à la mise en pratique de toutes ces compétences que vous avez à votre disposition. Vous êtes capable de le faire, mais mobilisez-vous pour autant toutes vos compétences ?

Plusieurs éléments peuvent expliquer la non-utilisation de ses compétences :

  • Votre institution ne vous donne pas la possibilité de le faire
  • Vos compétences ne sont pas suffisamment valorisées par votre responsable
  • Il y a un refus du changement parmi vos collègues
  • Vous ne savez pas par où commencer
  • Vous ne trouvez pas le temps de mettre en pratique vos nouveaux acquis
  • Vous avez peur d’expérimenter des nouvelles choses
  • Vous avez besoin d’être accompagné mais ne parvenez pas à identifier les personnes ressources au sein de votre institution
  • ...

Le formulaire vous permet de recenser vos compétences actuelles pas encore appliquées. Il vous invite aussi à identifier des pistes de solutions pour vous mettre en action !

A ce propos, la fiche H « Mon implication en formation » vous invite aussi à réfléchir aux changements que vous pouvez mettre en place dans votre pratique.

N’hésitez pas à en discuter avec vos collègues, votre responsable, votre équipe. Ils peuvent déclencher une réflexion collective, un regain de motivation pour le développement et la mise en pratique de ces compétences voire même une adaptation au sein du projet d’accueil de votre institution.

Compétence Contexte et qualité Actions
Aucune donnée trouvée

Avant de commencer à utiliser les fiches, vous devez vous connecter sur APEF-FEBI